L'expiration d'un don

Prélèvement de cellules souches et de moëlle osseuse.
Il existe actuellement deux procédés différents pour l'obtention de cellules souches.

Le prélèvement de moëlle osseuse au niveau de la crête iliaque.

La moëlle osseuse n'a rien de commun avec la moëlle épinìère. La moëlle osseuse est prélevée au niveau de la crête iliaque par ponction. Le prélèvement s'effectue sous anesthésie générale. Il dure approximativement 45 minutes au cours desquelles on extrait un mélange d'environ 1 litre et demi de moëlle osseuse et de sang.

Le risque encouru par le donneur se limite essentiellement à celui d'une anesthésie en général.

Il arrive que des douleurs surviennent aux points de ponction après le prélèvement. Dans des cas isolés, l'anesthésie générale peut provoquer des nausées.

Le prélèvement de cellules souches dans le sang périphérique

Pendant 4 à 5 jours, on injecte au donneur un facteur de croissance (G-CSF : Granulocyte - Colony Stimulating Factor) grâce auquel les cellules souches qui se trouvent essentiellemnent dans la moëlle osseuse migrent vers le sang.

En même temps peuvent apparaître des symptomes semblables à ceux d'une grippe :

maux de tête, douleurs aux os, douleurs musculaires et articulaires.
Ces douleurs diminuent d'intensité après la fin du traitement.

Durant le prélèvement, les cellules-souches hématopoïétiques sont recueillies dans le sang par un procédé spécial (aphérèse) semblable à celui utilisé pour le don des thrombocytes. L'aphérèse est un traitement ambulatoire et dure environ 4 à 5 heures.

Certains cas nécessitent une aphérèse pendant deux jours consécutifs.
En général, il serait souhaitable que les donneurs donnent leur accord pour les deux procédés.

Parfois, pour des raisons médicales, l'une ou l'autre des méthodes peut-être favorisée ou rejetée.

L'expiration d'un don

retour